Flash infos
: A titre expérimental, nouveaux horaires ouverture mairie : Lundi, Mercredi, Vendredi 8h30 - 12h / 13h30 -17h30 et Mardi, Jeudi 8h30 - 12h

Vie municipale

Imprimer | Envoyer

mise en place de compteurs d'eau pré-équipés radio à Saint-Geours- de-Maremne

 

Dans le cadre des opérations de renouvellement des compteurs d'eau, et dans le but de simplifier leur relève, les services de la SIBVA ont fait le choix de mettre en place des compteurs pré-équipés de modules radio sur la commune de Saint-Geours de Maremne.

 

Ces nouveaux dispositifs permetttront de diminuer considérablement le temps nécessaire à la relève de chaque compteur car celle-ci pourra être réalisée directement depuis le domaine public sans pénétrer à l'intérieur des propriétés privées.

Nos agents interviendront dons sur votre commune à partir du 30 juin, un courrier d'information sera transmis à tous les usagers concernés.

Imprimer | Envoyer

L’Action regroupement de la petite propriété dans les Landes :

 

Propriétaires forestiers de 1 à 10 ha : réunions d'informations


Touchée en plein cœur par la tempête Klaus qui a couché en une nuit près de la moitié de sa superficie, la forêt des Landes reste cependant le premier massif producteur de bois en France.

Afin de renouveler la ressource et remettre rapidement en valeur le patrimoine forestier touché, l'Etat a mis en place des aides couvrant le coût des travaux de nettoyage et de reconstitution.

Dans ce cadre, le Conseil Général des Landes a signé, en partenariat avec la Préfecture de Région et les partenaires de l'amont de la filière bois, un protocole d'accord permettant aux propriétaires ayant 1 à 10 ha touchés d'accéder à ces subventions de manière prioritaire et sans avance de trésorerie via un regroupement des dossiers.

 

Cette action a permis d'intégrer depuis 2012 plus de 630 petits propriétaires forestiers et près de 2300 ha à cet indispensable processus de reconstitution du massif forestier landais.

Le Centre Régional de la Propriété Forestière (C.R.P.F), organisme public à la disposition de tous les propriétaires privés, a été missionné pour informer, rencontrer les propriétaires forestiers et réaliser, gratuitement et en toute indépendance, un diagnostic des parcelles forestières touchées. Puis, en fonction du choix du propriétaire et au vue des caractéristiques des parcelles et des travaux à réaliser, trois formules de regroupement sont proposées.

Afin de contacter le plus grand nombre de propriétaires possible, le C.R.P.F les invite par voie postale à des réunions d'information qui auront lieu mardi 7 avril à 18h à la salle Resano de Soustons et le jeudi 9 avril à 18h à la salle 1 de la maison des associations de ST Vincent de Tyrosse, les contacte par téléphone puis en porte à porte.

Cependant, une partie des propriétaires forestiers reste, pour diverses raisons, injoignable.
 

Cette action arrivant prochainement à échéance, il est important que les détenteurs de parcelles sinistrées se manifestent rapidement auprès du CRPF afin de trouver une solution pour leurs parcelles sinistrées.

 

 

QUI PEUT BENEFICIER DE L’OPERATION ?

- Les propriétaires landais de parcelles sinistrées par la tempête Klaus sur des surfaces de 1 à 10 ha.

- Les propriétaires landais de parcelles sinistrées sur des surfaces inférieures à 1 ha à condition de pouvoir se rapprocher de voisins. Le CRPF accompagne les propriétaires dans cette démarche.

 

QUELLE EST LA DEMARCHE A SUIVRE  ?

Contacter le C.R.P.F qui, suite à un diagnostic des parcelles touchées, vous redirigera vers la formule de regroupement la plus appropriée.

Imprimer | Envoyer

Création d’un rond-point route de Bayonne

 

En partenariat avec Labeyrie Fine Foods, le Conseil Départemental, la Communauté de Communes et la Commune de Saint Geours de Maremne, un rond-point va être créé au niveau de la Route des Monts et de la Route de Tuquet.

 

La finalité de cette réalisation repose sur la Sécurité.

En effet :

- l’axe Tyrosse St Geours est fréquenté par plus de 16 000 véhicules/jour

- près de 4000 véhicules/jour prennent la Route de Tuquet pour stationner sur les parkings de Labeyrie Fine Foods, dont les accès seront améliorés.

 

Cet investissement de l’ordre de 500 000 € H.T. (cofinancé par les 4 partenaires) nécessite des travaux qui vont s’étaler du 18 Mai à la 1ère quinzaine de Juillet (réalisés par l’Entreprise Lafitte TP).

 

Parmi ces travaux, l’accès à la Route des Monts sera structurellement modifié avec :

- un stop positionné, en venant de Soustons, au niveau de l’accès à la Zone Artisanale de « Barias » et à la Route de Menjounin

- un sens unique descendant de ce stop vers le futur rond-point

De ce fait, à ce rond-point, les véhicules voulant remonter vers Soustons passeront par la Zone Artisanale de « Barias »

- enfin,les véhicules quittant la Zone Artisanale de « Barias » :

  • · Pourront repartir vers Tyrosse en « tourne à droite » au niveau du Lidl
  • · Devront passer par la Route des Monts et descendre vers le futur rond-point pour filer vers le bourg ou la Route de Tuquet

 

Les conditions de sécurité devraient être ainsi significativement améliorées.

 

Des perturbations vont donc être générées sur les axes de circulation concernés et nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée durant cette période.

Imprimer | Envoyer

Communiqué du SITCOM

L'évolution de lé règlementation relative à la manipulation des déchets d'amiante impose désormais au SITCOM des contraintes en matière de réception et d'évacuation. C'est pourquoi, par délibération du 25 mars 2015, le comité syndical a décidé d'abandonner cette collecte en déchetterie.

Nous vous informons donc qu'à partir du 1er juillet prochain, l'amiante-ciment ne sera plus accepté dans les déchetteries. Pour trouver une entreprise spécialisée, les usagers pourront contacter le SITCOM au 05 58 72 03 94.

Imprimer | Envoyer

Jean-Claude DUFOURG n’est plus

photo clin d'oeil

C’était un garde champêtre honnête et dévoué. Il est sorti à hombros de la salle Lapeyre en 2002, sous les vivats de son académie fêtant sa despedida territoriale. Treize ans plus tard, presque jour pour jour, Jean-Claude Dufourg, sans tambour ni trompette cette fois-ci, a quitté définitivement son royaume de bons vivants, sur les rythmes frissonnant d’émotion de « l’agur » et le « l’encantada ». Plus qu’un symbole de la dernière heure.

La boucle est bel et bien bouclée, trop rapidement forcément comme on a coutume de dire quand s’en vont les gens bien. L’histoire du « shérif » bifurquait. C’était sans doute écrit dans quelques lignes du destin, que tant d’amis lui prédisaient serein. Lui, d’un naturel si prévenant, a pris cette fois-ci tout le monde de court. Au pire, on se félicitera presque qu’il soit parti en festayre, au zénith de son art, dans un habit de lumière traduisant si bien son état d’esprit patiné de convivialité.

Avec la pointe d’humour qui le caractérise, son fils, Gilles, le définira en précurseur de Facebook : « Il avait à sa façon beaucoup de groupes d’amis de tout âge. Il savait s’acclimater avec tous. C’était une facette des plus intéressantes ».

Tourné vers les autres

Au-delà de cette façade conviviale à souhait, l’homme unanimement apprécié trimballait en prime, autour de sa généreuse carcasse, un capital humain sans nul doute supérieur à la moyenne. Formé aux diverses aptitudes mécaniques chez l’emblématique garagiste du village, son sens du contact l’orientera vers le service public à la succession d’Auguste Dassé. Durant une trentaine d’années, « avec une parfaite connaissance du territoire et de ses hommes » comme aime à y faire allusion le maire, Michel Penne, il y conjuguera son rôle à la valeur de référence populaire et professionnelle.

Ses facultés de cœur ne l’auront pas davantage trahi, quand il s’est agi d’œuvrer pour porter le COS sur les fonts baptismaux, ou de lancer avec ses collègues le Comité des Fêtes sur les bons rails. Un costume de naturelle « contrefaçon » en somme !

Autant d’empreintes qui resteront, à l’image d’un souvenir que nombre de bons vivants par nature se promettent d’entretenir à sa juste mesure. Heureux ceux qui l’ont côtoyé dans son petit monde d’éclectiques plaisirs. Ils pourront militer sur les vertus d’un esprit noble au sens large du terme.

Jean-Marc DARRIBAT

Découvrir votre Commune

Imprimer

Agrandir le plan